514-796-8879

Qu'est-ce qu'une épine de Lenoir?

Vous avez besoin de nos services?

Faites appel à notre équipe!

Prendre rendez-vous

Qu’est-ce qu’une épine de Lenoir?

1 mai 2022

Si vous ressentez une douleur au talon, vous pourriez confondre la fasciite plantaire avec l’épine de Lenoir, mais il s’agit bien de deux choses différentes. L’épine de Lenoir est aussi appelée épine calcanéenne ou exostose calcanéenne et c’est une excroissance osseuse anormale, qui pointe vers l’avant-pied et qui est visible à la radiographie. Elle se manifeste à l’endroit où le fascia plantaire rejoint l’os du talon également appelé le calcanéum. Ce n’est pas une maladie en soi, mais c’est une conséquence possible d’une fasciite plantaire chronique. L’article de blogue suivant vous donnera davantage d’informations sur cette problématique et sur la manière dont elle se manifeste.

Comment se manifeste l’épine de Lenoir?

L’épine de Lenoir est habituellement causée par une flexion dorsale de la cheville qui serait limitée, soit parce que le mollet et/ou le fascia plantaire ne sont pas assez souples soit parce qu’il y a un blocage de nature articulaire au niveau de la cheville. Les douleurs ressenties qui peuvent être plus ou moins intenses ne sont pas forcément causées par la présence de l’ossification ou du bec osseux (l’épine de Lenoir) mais plutôt par le développement d’une inflammation persistante. Le port d’orthèses plantaires peut être une solution et cela s’avère encore plus efficace si cela est combiné à un programme d’étirements afin de rétablir la souplesse du mollet et la mobilité en flexion dorsale de la cheville. Quand l’inflammation est maitrisée et guérie et que la mobilité a été restaurée, les symptômes disparaissent. Cependant, il est important de comprendre que l’épine de Lenoir, bien que n’occasionnant pas de douleur, demeure.

Les principaux facteurs de risque

Plusieurs facteurs de risque peuvent être en cause en matière d’épine de Lenoir. L’une d’entre elles est la diminution de la souplesse musculaire. Ce peut également être causé par les pieds plats ou creux, la rigidité de l’arche plantaire, l’instabilité de la cheville ou encore le déséquilibre mécanique du pied. Ce type d’affection se retrouve également chez les gens dont le coussin plantaire est aminci, condition fréquente avec l’avancement en âge. Il ne faut pas exclure non plus l’obésité, les chaussures inadéquates, la marche fréquente sur des surfaces dures ou encore instables comme le sable ou les terrains très accidentés. La pronation excessive du pied peut également être un facteur de risque à la base du développement d’une épine de Lenoir.

Comment soulager une épine de Lenoir

Deux options s’offrent à vous si vous souffrez d’une épine de Lenoir. Le port d’orthèses plantaires ou les chaussures orthopédiques. En effet, le port d’orthèses plantaires peut aider à stabiliser la cheville et à soulager les symptômes en supportant l’arche plantaire. L’orthèse agit également en en amortissant les chocs au talon et en répartissant les pressions sous l’ensemble du pied. Le port de chaussures orthopédiques de bonne largeur et d’une profondeur suffisante est important afin de ne pas compresser le pied et les orteils. Si vous optez pour des chaussures orthopédiques, celles qui sont lacées ou à velcros sont à privilégier, car elles aident au maintien du pied. Les chaussures sans aucun talon ou à talon très bas sont à éviter. Les chaussures avec coussin d’amortissement au niveau du talon représentent un meilleur choix.

N’hésitez pas à contacter un orthésiste si vous avez des douleurs. Il pourra vous orienter vers les actions à prendre pour améliorer votre situation. Il n’est jamais normal de souffrir.

100 boul de Montarville, bureau 125
Boucherville J4B 5M4

514-796-8879

SUR RENDEZ-VOUS
Disponibilité en journée/soir

Cliquez ici pour prendre rendez-vous >>