Avis important

Covid-19

Arthrose ou arthrite : quelle est la différence ?

10 septembre 2020

Arthrose, arthrite ? Une chose est certaine : ces pathologies sont pour la plupart d’entre nous bel et bien synonymes de douleur.
L’arthrose est en fait la forme la plus répandue d’arthrite. Selon la Société de l’arthrite, environ une personne sur six en souffre au Canada.
Comment savoir si vous êtes atteint d’arthrose ou d’arthrite ? Quelles sont concrètement leurs différentes et leurs caractéristiques ?

Arthrose : tout savoir sur ce déficit « mécanique »
L’arthrose est une « maladie mécanique » qui se traduit par une inflammation de l’articulation, due à l’usure graduelle du cartilage, jusqu’à sa disparition complète.

Sans surprise, le vieillissement en est souvent la cause, mais d’autres problématiques peuvent la déclencher. Ainsi, le surpoids et les anomalies anatomiques se répercutent sur les hanches et les genoux. Le sport, de même que les gestes répétés dans certains corps de métiers peuvent également engendrer des traumatismes articulaires.

La douleur est le symptôme le plus connu : plus importante le jour, elle augmente durant l’effort et diminue au repos. Les raideurs matinales, les bruits de craquement, une perte d’amplitude dans les mouvements sont aussi caractéristiques. Quant aux déformations observées au niveau des articulations, on les dit « froides », car elles ne s’accompagnent d’aucun signe local d’inflammation.

Arthrite : derrière ce mot, plus d’une centaine d’affections
Les autres formes d’arthrite sont pour la plupart des maladies auto-immunes, qui sont en fait des réactions du système immunitaire contre un tissu sain plutôt qu’un corps étranger. Parmi les plus connues se trouvent l’arthrose bien sûr, mais aussi la fibromyalgie, la polyarthrite rhumatoïde, la tendinite pour ne citer qu’elles. De manière générale, le terme « arthrite » regroupe toutes les pathologies à l’origine d’inflammations pouvant toucher une ou plusieurs articulations.

Quelles sont ses causes possibles ? De nouveau, le champ est vaste. Si des facteurs héréditaires en sont souvent à l’origine, un dérèglement immunitaire (polyarthrite rhumatoïde), une infection (arthrite septique), ou encore un déséquilibre métabolique (la goutte) peuvent aussi l’expliquer. Douleurs et raideurs articulaires sont toujours au menu, surtout le matin. À ce portrait peu engageant, peuvent s’ajouter des difficultés à bouger, de la fièvre et une perte d’appétit. Contrairement à l’arthrose, on qualifie les déformations des articulations de « chaudes », car elles s’accompagnent de rougeurs et de chaleur. Autre différence notable : les douleurs se manifestent davantage au repos, et diminuent lors d’une activité physique.

Traitement : prévenir pour l’une, cibler la cause pour l’autre
Dans le cas de l’arthrose, malheureusement le traitement miracle n’existe pas. La prévention, en revanche, apporte des résultats convaincants. La fameuse hygiène de vie sera toujours votre meilleure alliée : poids santé, activité sportive régulière, posture adéquate sont à privilégier pour maintenir vos articulations en bonne santé. Si le mal est déjà présent, une médication à base d’antalgiques et d’anti-inflammatoires pourra vous soulager. Ces bonnes habitudes sont aussi valables pour l’arthrite. Pour cette dernière, des traitements spécifiques comme des antibiotiques pour la forme infectieuse ou la biothérapie pour la version immunitaire existent.

En apprendre plus sur ces maladies pourrait vous aider à les prévenir ou à mieux les supporter au quotidien. N’hésitez pas à en parler à votre médecin de famille pour connaitre les solutions qui s’offrent à vous.

Sources
• Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec. Ce qu’il faut savoir sur l’arthrite, l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. 2020.
• Top Santé. Arthrose ou arthrite ? On vous apprend à faire la différence. 2020.
• PhysioExtra – Clinique santé. Arthrite ou arthrose : quelle différence ? 2020.

Sur rendez-vous Disponibilité en journée/soir

Cliquez ici pour prendre rendez-vous >>