Avis important

Covid-19

impacts télétravail sur le corps

L’impact du télétravail sur notre corps

4 mai 2021

Il y a plus d’un an maintenant que nous vivons avec la Covid-19 et plusieurs ont maintenant adopté le télétravail au quotidien. Comme cette situation est arrivée soudainement, certaines personnes n’ont pas eu le temps ou n’ont simplement pas l’espace pour s’aménager un endroit pour travailler, ergonomique et adéquat.

 

Dans ce contexte, quel est l’impact du télétravail sur notre corps ? L’article de blogue suivant, tentera de répondre à cette question.  

L’environnement de travail idéal est composé d’un fauteuil ergonomique, d’un clavier et d’un écran d’ordinateur positionné à une hauteur précise. Si vous travaillez sur la table de la cuisine ou encore dans votre lit avec le portable sur les genoux, la situation est loin d’être idéale et des douleurs et de l’inconfort ne se feront pas attendre.  

 

Douleurs au cou et aux épaules 

Le cou et les épaules sont des parties du corps qui manifestent souvent de la douleur en cas de mauvaise posture de travail. Si votre écran est trop bas, c’est le cas typique du travail sur les ordinateurs portables, cela modifie complètement votre posture. Un écran à la bonne hauteur maintient naturellement le corps droit et le dos collé au dossier de la chaise. Ce pourrait être une bonne idée de surélever votre portable et d’y ajouter un clavier plus bas ou encore d’y brancher un moniteur qui lui, sera à hauteur des vos yeux. Pensez aussi à bouger fréquemment. Levez-vous et faites quelques pas, au moins deux fois pas heure.  

 

Fatigue oculaire 

Un autre impact du télétravail sur notre corps : la fatigue oculaire. Vous avez certainement déjà expérimenté ceci si vous regardez un écran d’ordinateur trop longtemps. De trop longues périodes de travail à l’ordinateur induisent une fatigue oculaire qui elle-même peut causer des maux de tête, une vision trouble, les yeux secs ou des raideurs au cou. Faite des pauses fréquentes en cherchant la lumière naturelle. Regarder quelque chose qui se trouve plus loin pendant une période de 20 secondes. Ce peut être un objet posé à 6 mètres de vous. Il existe également des lunettes permettant de filtrer la lumière bleue des écrans et qui peuvent être utiles pour reposer vos yeux.   

 

Douleur dans les hanches ou crampes dans les jambes 

Une posture affaissée devant l’ordinateur peut vous occasionner des douleurs aux hanches. Nul besoin de se tenir droit comme un piquet pour maintenir une bonne ouverture des hanches. Mieux vaut même incliner le dos de 15 à 20 degrés afin de mettre moins de pression sur les fléchisseurs de hanches. Les crampes dans les jambes indiquent aussi qu’une mauvaise circulation se produit dans vos membres. Vos jambes ne sont pas suffisamment irriguées et cela se produit quand on reste trop longtemps dans une même position. Que vous ressentiez des douleurs aux hanches ou des crampes dans les jambes, encore une fois il faut bouger fréquemment. Changez de position et faites une petite marche dans la pièce ou dehors si vous en avez l’occasion.  

 

Douleur aux poignets 

Une autre douleur régulièrement ressentie, par les gens qui travaillent à l’ordinateur, est celle qui survient dans la région des poignets. Quand vos mains ou vos poignets ne sont pas dans une position neutre, ils forcent davantage et cela peut provoquer, à la longue, une inflammation et même une pression sur le nerf médian. Il en résulte alors un problème appelé le syndrome du canal carpien. Ce dernier provoque des picotements, des engourdissements et une faiblesse musculaire dans les mains et les doigts. Tenter alors, autant que possible, de conserver vos poignets à plat. L’utilisation d’un clavier ou d’une souris ergonomique pourrait grandement vous aider.  

 

N’hésitez pas à consulter un professionnel pour obtenir des conseils sur la meilleure manière d’organiser votre espace de travail. Cela pourrait vous éviter qu’un léger inconfort ne se transforme en douleur chronique.

Sur rendez-vous Disponibilité en journée/soir

Cliquez ici pour prendre rendez-vous >>