Avis important

Covid-19

Quels sont les effets de l’inactivité sur les jambes et les pieds ?

12 mai 2020

L’activité physique fait partie des saines habitudes de vie que nous devrions tous considérer. Malheureusement, notre vie quotidienne met à mal nos bonnes résolutions. Écrans, véhicules, machines amoindrissent notre investissement physique. Saviez-vous que ce fléau, nommé aussi sédentarité, peut avoir de graves conséquences pour la santé? On parle de risque d’obésité ou de problèmes cardiovasculaires bien sûr, mais pas seulement. Au chapitre des oubliés figurent également les jambes et les pieds. Pourtant, ils sont souvent les premières victimes lorsque l’on choisit de regarder une série dans son canapé, plutôt que de sortir se promener.

Quels sont les effets exacts de l’inactivité sur les jambes et les pieds? De gênants à préoccupants, ils peuvent être d’ordre circulatoire ou osseux, douloureux, et être précurseurs de pathologies plus graves. Ne les négligez pas!

Les problèmes de circulation

La mauvaise circulation, appelée aussi insuffisance veineuse ou thrombose, se traduit par un mauvais retour veineux, causé entre autres, par une position assise ou debout prolongée. Autrement dit, le sang a de la difficulté à remonter vers le cœur. Si la sensation de «jambes lourdes» est l’un des symptômes les plus connus, d’autres signes visibles peuvent se déclarer. Des fourmillements, le besoin irrépressible de remuer les jambes, des crampes musculaires nocturnes sont aussi observés dans une telle situation.

Autres symptômes des problèmes circulatoires

Parmi les autres symptômes répandus, se trouvent aussi les mollets, chevilles, ou pieds enflés. Une surélévation des membres inférieurs arrive souvent à corriger le problème, mais reste une solution temporaire. Ces gonflements ou œdèmes peuvent de nouveau s’expliquer par une insuffisance veineuse, mais aussi par une mauvaise circulation de la lymphe vers le cœur. Dans les deux cas, un défaut de circulation engendre une accumulation de liquide, qui migre alors dans les tissus pour créer un gonflement.

Autre conséquence non négligeable de la sédentarité sur les jambes : les varices. Facilement identifiables, elles résultent d’une dilatation importante des veines, exacerbée de nouveau, par des positions statiques. De l’eczéma, des ecchymoses, des rougeurs, des télangiectasies (petites veines gonflées et dilatées en forme de toiles d’araignée) au niveau des varices, peuvent venir compléter ce portrait peu attrayant.

Les problèmes osseux et musculaires

Si l’ostéoporose est principalement due à des changements hormonaux, l’influence d’un mode de vie inactif n’est pas à négliger. En effet, la sédentarité ou les périodes d’immobilisation prolongées entrainent une perte osseuse à l’origine de cette maladie. De la même manière, l’inactivité accélère aussi la perte de masse musculaire, ce qui augmente le risque de chutes et de blessures.

Mieux vaut prévenir…

Sachant que toutes ces pathologies s’accompagnent en général de douleurs et d’inconfort, vous avez tout intérêt à mettre l’activité physique au menu de vos résolutions. Et la bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’être un grand sportif! La marche, à raison de 30 minutes, cinq jours par semaine, est excellente pour stimuler la circulation et réduire l’apparition des varices, de même que la natation, le vélo, le yoga, etc..

Si vous trouvez le temps et la motivation de vous engager dans un sport de manière régulière, prenez garde de ne pas tomber dans l’excès inverse. Si l’inactivité vient avec son lot de désagréments, l’excès ou une mauvaise préparation peut causer crampes, courbatures et autres élongations, tout aussi néfastes pour votre santé.

Nous pouvons vous aider.

Sur rendez-vous Disponibilité en journée/soir

Cliquez ici pour prendre rendez-vous >>